Une Aire Ordinaire
Accueil | Spectacles | Une Aire Ordinaire

Une Aire Ordinaire

Distribution Présentation Photographies

Essai autour des textes de Donald Winnicott

Créé le 29 Janvier 2004 aux Subsistances - Lyon.

Diffusé du 29 janvier au 3 février 2004 aux Subsistances - Lyon.
Un spectacle Théâtres du Shaman.
En coproduction avec Les Subsistances - Lyon.

Distribution

Réalisation : Bruno Meyssat

Interprètes : Amadou Cissé, Philippe Cousin, Elisabeth Doll, Pascale Nandillon, Jean-Christophe Vermot-Gauchy, Marie-Laure Vrancken

Lumières : Claude Husson assisté de Laurent Drisse, Bruno Meyssat

Collaboration au Laboratoire : Yves Delnord - entraineur national de tir

Son : David Moccelin, Patrick Portella

Présentation

Durant plus de trois mois, Bruno Meyssat a mené avec des acteurs un laboratoir au sujet de l’acteur sous influence de son passé. Ces travaux de recherche et d’expérimentation ont eu lieu aux Nouvelles Subsistances de Lyon et ont conduit à la création de cette performance : Une aire ordinaire.
Ce travail interroge des étapes fondamentales de la recherche de Bruno Meyssat, en particulier la notion d’improvisation.

Pour stimuler et explorer le jeu et l’imaginaire de l’acteur, Bruno Meyssat a utilisé les œuvres du psychanalyste et pédiatre Donald Winnicott, sur la petite enfance, l’objet transitionnel, la perception du nourrisson et la relation à la mémoire.
Il a d’autre part engagé une collaboration avec Yves Delnord, entraîneur national de tir à la carabine, qui durant deux mois a formé les acteurs à cette discipline sportive.
La préparation de la visée, l’action sur la détente, la reconstitution d’un geste connu, concernent très directement les acteurs lorsqu’ils improvisent.
« La cible n’est pas une image, ni un visage, elle est l’objet d’une relation dont les multiples transformations témoignent de la vie de l’esprit et des comportements cérébraux. Sa qualité ultime peut être une méditation, une tête d’épingle où se reflète l’instant. Et sur un plateau, c’est l’instant comme charbon que brûle une improvisation pour se déployer » explique Bruno Meyssat.

Un stand de tir a été spécialement construit sur l’aire de jeu de la performance, et les acteurs en cours de représentation s’exercent devant nos yeux.
L’espace, véritable lieu d’expériences, construit avec tous les objets utilisés par les acteurs durant ces longs mois de recherche, devient le lieu des croisements où exercices, improvisations, textes de Winnicott, tir à la carabine nous arrivent en temps réel pour s’ouvrir sur une « fiction » troublante et sentir qu’elle s’évanouie comme une piste laissée, un mirage, un souvenir ré-entrevu puis quitté.

Une aire ordinaire parle du théâtre et du travail de l’acteur au théâtre du Shaman, mais aussi de l’activité du spectateur et de cette relation singulière d’assister à une représentation.

Acteurs ayant contribué à ce laboratoire : Gaël Baron, Marine Broise, Éric Feldman, Gabriel Hermand-Priquet, Benjamin Lazar, Élisabeth Moreau, Isabelle Paquet, Jean-Jacques Simonian, Catherine Vallon, Valéry Volf.

Photographies


© Théâtres du shaman 2009 - Mentions Légales