La Séparation
Accueil | Spectacles | La Séparation

La Séparation

Distribution Présentation Photographies Presse

Crée le 30 Octobre 1986 à l’église Bon Pasteur - Lyon 1er.

Un spectacle Théâtres du Shaman.
Avec le soutien de la Ville de Lyon, Octobre des Arts et le Centre international de Recherche Musicale de Nice et le concours le l’entreprise Monin SA.

Distribution

Conception et réalisation : Bruno Meyssat

Avec : Alain Alberganti, Philippe Cousin, Christian Taponard, Louisette Morivan

Présentation

La séparation est un poème visuel de 50 minutes composé et retravaillé dans l’espace d’une église.

Les réalités de ce lieu ont insufflé l’écriture de ce spectacle muet dans ces quatre partitions : Lumière, son, scénographie et acteur. Ce timbre, nous l’avons choisi de par notre sujet, au regard de nos convictions.

La séparation de deux êtres humains, de deux lumières, de deux sons, de deux volumes, est à l’origine parmi nous, de toute fiction. Déjà le théâtre grec antique désignait le début d’une histoire par la rupture d’une harmonie.

La nuit qui écarte les jours comme une hache est donc une zone fertile. Celle de trois jours qui isola le cadavre du Christ en patience de renaître après le supplice fut une encre qui arrêta le monde ; La période s’ouvrant par la Ténèbre de la sixième heure questionna et la foi des témoins de ce dieu et leur mémoire, et la lumière, et le temps. Ce sas, comme réel événement fut silence, agonie.

La séparation comme peinture de ce sas, est une suite sensorielle qui se développe donc sur des situations de la Passion : l’argent et la trahison, l’abandon du sommeil, la connexion unique de l’ombre et de la lumière.

La séparation est un sentiment, la sensation d’un volume, le déséquilibre d’une couleur, un état d’âme, de l’âme qui réalise que la douleur première c’est d’être séparé de l’invisible.
Le linceul vide est le synopsis absolu.

Photographies

Presse

[ + ] La Séparation, une équation espace, lumière, son et acteur - Lyon Matin

© Théâtres du shaman 2009 - Mentions Légales