2020 ILLIS (Manufacture)
Accueil | Actualité | 2020 ILLIS (Manufacture)

2020 ILLIS (Manufacture)

ILLIS
ce qui est à eux

La Manufacture/Lausanne
27 avril - 8 mai 2020
Un atelier vers les élèves metteur en scène

Un atelier qui permette aux metteurs en scène de faire l’expérience d’exercices pratiqués par les acteurs-actrices lors des ateliers qui leur sont destinés.
Ces séquences mettent en évidence et en travail, pour chacun particulièrement, des situations liées à la créativité.
Ces aires de travail sont aussi tournées vers une écriture de plateau qui privilégie l’improvisation (avec objets) et les ressources mémorielles de chacun.
L’autonomie, les capacités de connexions multiples (dans le langage, avec des objets, avec les sons, avec le partenaire) y sont impliquées.
En proposant ce parcours aux metteurs en scène nous les invitons à visiter ces exercices comme des jeux qui j’espère ouvriront des questionnements au sujet du dialogue forcément créatif que l’on a avec un interprète. C’est une visite, ensemble, des aires d’invention sollicitées chez l’acteur pour toute écriture de plateau (et qui sont tout autant opérantes pour une mise en scène plus orthodoxe qui est encore d’une certaine façon une écriture de plateau).
Les réalités subliminales, subconscientes ont leur place dans cette exploration. Il ne s’agit donc pas de développer des compétences techniques mais des partager des possibles, des questions au sujet du vécu de l’acteur quand il improvise, quand il fait face à autrui-son partenaire, quand il se souvient, quand un geste lui arrive qu’il n’a pas prévu mais qu’il reconnaît aussitôt, quand il relie une réalité avec une autre, quand il intègre une consigne précise, quand il parle. Et tout cela alors qu’il est observé en permanence.
Ces situations aux protocoles précis, pourront faire advenir aux participants des idées, des projets. C’est aussi le sens de ce partage avec des metteurs en scène qui eux même devront inventer les jeux idoines servant et dépliant tout à la fois leur désir de plateau. Ces exercices, ces temps, sont à prendre aussi comme des débuts, des incitations. C’est bien la personne de l’acteur qui est au centre de toutes ces propositions, l’autrui du metteur en scène.
On partagera aussi quelques questions au sujet de la prise de notes.

BM-15-XI-2019 Cadix


© Théâtres du shaman 2009 - Mentions Légales