2013 / Un Périple
Accueil | Formations d’Acteurs | Ecole | 2013 / Un Périple

2013 / Un Périple

Du 27 Mai au 25 Juin 2013

Atelier dirigé par Bruno Meyssat
Accompagné de Elisabeth Doll
Pour les élèves 2ème année de l’école de la comédie de Saint Etienne

Il a été proposé aux élèves un parcours qui leur permette de vivre le plus loin possible (en un mois de rencontres) une préparation d’acteur originale.
Il s’agit de celle que nous avons développée pour préparer l’interprète à l’improvisation (et donc à la réalisation de nos spectacles)
Il se trouve que cette préparation concerne aussi des compétences nécessaires à l’interprétation de textes.
Nous songeons aux investissements émotionnels, mémoriels et intimes de la personne engagée sur le plateau, aux relations qu’il est amené à développer avec un partenaire dans des situations sensibles.
Ce, avec ou sans le recours des mots.

Ce travail ne s’appuie que de façon exceptionnelle sur les écrits d’auteurs, nous avons peu recours aux textes ; pourtant la parole est largement convoquée au sein de cette pratique.

L’improvisation est un acte d’invention. Elle implique un état sensible singulier, un “lâcher prises” et une inclination intime au jeu.
Nous avons travaillé cette faculté qui nous fait relier une sensation avec une autre, un geste avec un autre, un désir avec sa réalisation.

Ce chantier a été l’occasion d’expérimenter pour chacun, à travers des situations simples, l’aire intérieure où on peut exercer cette liberté et cette invention.
Ces exercices permettent donc de visiter ce qui nous habite, tant il est vrai qu’on n’y retrouve que ce qui était déjà là.

L’objet est cardinal au sein de l’improvisation.
C’est par lui que se dépose à l’extérieur de la personne des événements issus ou non de chacun et qui sont pourtant en activité intense, de façon subliminale.

L’individu est bien au centre de cet enseignement qui fructifie sur des assises intimes et des ressources qui, sollicitées et fréquentées, vont sans cesse s’élargissant.


Nous avons abordé l’expérience pour les élèves du processus resserré de la mise en œuvre d’un spectacle préparé avec cette pratique
Bien sûr, il ne s’est agit que d’une approche. Toutefois elle a rendu tangible et concret le chemin qui transforme la création des images par jeu (improvisation), et leur sélection en une continuité dont l’acteur redevient l’interprète.

Nous avons demandé aux élèves une lecture assidue d’un hebdomadaire d’information (Le courrier international) afin de puiser dans le monde extérieur les investissements utiles à notre travail. (…)

Les élèves ont été accueillis une semaine dans le lieu de travail de la compagnie Théâtres du Shaman à Saint Laurent d’Agny. Ce lieu est équipé pour réunir les ingrédients majeurs de ce travail : des objets, de la lumière et du son. Il est marqué par notre pratique. On a pu y pratiquer des exercices en plein air puisque ce lieu est entouré par la campagne.

L’atelier s’est terminé par une présentation devant des "témoins" venus de l’extérieur, des exercices pratiqués dans une continuité aussi bien que des improvisations.

Bruno Meyssat cadix Juin 2013

Portfolio


© Théâtres du shaman 2009 - Mentions Légales