Accueil | Compagnie | Charles Chemin

Charles Chemin

Charles Chemin
Né en janvier 1983 à Paris.

Il est formé par Meg Harper (Merce Cunningham Co.), Robert Wilson et son père Philippe Chemin.

Son étroite collaboration avec Robert Wilson depuis 1993 le mène dans de nombreux pays. À ses côtés, il joue comme acteur, notamment dans Fables à la Comédie-Française ou Une femme douce à Bobigny. Il est maintenant son collaborateur artistique pour les créations théâtrales telles Les Nègres de Genet à l’Odéon en 2014, Rhinoceros de Ionesco au Théâtre national de Craiova, La dernière bande de Beckett où il dirige Wilson seul en scène, GARRINCHA à
São Paulo, DomP à la Chapelle royale de Versailles, ou l’exposition Living rooms au Louvre, et participe à l’orientation artistique du Watermill Center, laboratoire de recherche fondé par Wilson à New York.

Parallèlement, il joue au théâtre avec Bruno Meyssat   (15 %), Philippe Chemin (Heiner Müller, Genet, Adonis, Claudel, Giacometti), Mike Sens, Andrew Ondrejcak, Christine Fersen (Rimbaud), Stéphanie Auberville, Perle
Palombe & Malika Djardi, Joachim Serreau (Rebotier, Chaurette), Mark Blezinger (Proust), Claude-Alice Peyrottes (Horváth, Benyoucef, Alloula) et au cinéma avec Jean-Claude Biette et Guy Gilles.

Il travaille aussi pour d’autres media, danse, performance, installations, et multiplie les collaborations internationales, avec le chorégraphe canadien André Gingras, l’artiste vidéo Alexandra Lerman à New York, Lynsey Peisinger & Clo’e
Floirat, le collectif taïwanais de performance Shakespeare’s Wild Sisters, l’emblématique performer russe Andrey Bartenev, et l’artiste contemporain Fedor Pavlov-Andreevitch.

Depuis 2008, il met en scène des spectacles entre théâtre, danse et arts visuels, GIRLMACHINE à la Biennale Performa09 à New York, PigPigPig à la Biennale d’art contemporain de Moscou, Have mercy on me en collaboration avec le plasticien Carlos Soto, ainsi que des installations à New York et Hambourg. En 2011, il met en jeu les musiciens de l’Ensemble Ictus dans Home Work du compositeur François Sarhan au Festival international de Bregenz.


© Théâtres du shaman 2009 - Mentions Légales